Non à l'échec scolaire !

Non à l'échec scolaire !

La pédagogie
des moyens d'apprendre


Antoine de la Garanderie


Présentation

En pratique

Non à l'échec scolaire

échec scolaire Antoine de la Garanderie va encore redoubler sa première. L'échec scolaire est devenu sa seule perspective. Son professeur, plus attentif que les précédents, vient de découvrir qu'il souffre de surdité. Il décide de donner à Antoine tous ses cours par écrit. Son avenir scolaire change : il finira professeur agrégé de philosophie. Il s'en est fallu de peu et Antoine décide de consacrer sa vie à combattre l'échec scolaire.

Devenu professeur, il s'étonne que certains de ses élèves échouent alors qu'ils manifestent une intelligence semblable à ceux qui réussissent. Plus étonnant encore, certains réussissent dans un type d'exercice et échouent lamentablement dans d'autres. Ne sont-ils donc pas capables d'être intelligents à tout moment ?

Et si l'intelligence ne se décrétait pas ? Ou n'était pas seulement l'expression d'une espèce d'hérédité ? Que faut-il donc faire pour exercer son intelligence ? Voila la question que se posera Antoine de la Garanderie lorsqu'il commencera à interroger ceux de ses élèves qui réussissent. Que fais-tu donc pour réussir tel ou tel exercice ? Comment cela se passe-t-il dans ta tête ?

Après plusieurs centaines d'entrevues, Antoine de la Garanderie ne peut plus nier l'évidence. Il existe des profils pédagogiques bien caractéristiques et tous peuvent réussir à condition qu'ils respectent et apprennent à utiliser leur "langue pédagogique". A condition aussi que cette diversité soit prise en compte par ceux qui les enseignent. Une espérance nait : celle qui, rejettant la fatalité, décide de travailler à la réussite de tous.

© Jeunes Plus 2006-07